Traductions:
Traductions à partir de l’anglais et de l’allemand.

Ouvrages

  • Hannah Arendt-Joachim Fest, Eichmann était d'une bêtise révoltante,
    Entretien et Lettres, traduit de l'allemand et de l'anglais (américain), annotations et postface de Sylvie Courtine Deanamy, édité par Ursula Ludz et Thomas Wild, coll. Ouvertures, Fayard, 2013, 226 p.
  • E. Voegelin, Ordre et Histoire I, Israël et la Révélation, , traduction de l’anglais (US), Préface et annotations de Sylvie Courtine-Denamy, éd. du Cerf, coll. «La Nuit surveillée», 2012.
  • H. Arendt, Écrits juifs, Fayard, "Ouverture", 2011.
  • D. Biale, Le Sang et la Foi. La Circulation d'un symbole entre Juifs et Chrétiens, Bayard , 2009.
  • E. Voegelin: Race et État, avec un étude préliminaire de P. A. Taguieff, Paris, Librairie Philosophique J. Vrin, 2007.
  • H. Arendt : Journal de pensée édité par U. Ludz et I. Nordmann, en collaboration avec le Hannah-Arendt-Institut (Dresde), 1950-1973, trad. de l'anglais et de l'allemand et préfacé par S. Courtine-Denamy , Seuil, coll. « L'Ordre philosophique », 2005.
  • Amnistier. L'apartheid. Travaux de la Commission Vérité et réconciliation sous la direction de Desmond Tutu, Prix Nobel de la Paix. Edition établie par Philippe-Joseph Salazar. Traduction collective, Seuil, coll. « L'Ordre philosophique », 2004.
  • E. Voegelin, Réflexions autobiographiques, édité et introduit par Ellis Sandoz, traduit de l'anglais, préfacé et annoté par S. Courtine-Denamy, Bayard, 2004.
  • E. Voegelin, La Correspondance entre Leo Strauss et Eric Voegelin. Foi et philosophie politique, édité par P. Emberley et B. Cooper, Librairie Philosophique J. Vrin, coll. « Textes philosophiques », 2004.
  • Le totalitarisme, le XXème siècle en débat, collectif sous la direction d’Enzo Traverso, Seuil, coll. « Points-Essais » 2001.
  • Y. Yovel, Hegel, Nietzsche et les Juifs, Seuil, coll. « La couleur des idées », 2001.
  • H. Jonas, Une éthique pour la nature, traduction de l'allemand, avant propos et notes par S. Courtine-Denamy, Desclée de Brouwer, coll. « Midrash », 2000.
  • J. Katz, De la Tradition à la crise. La société juive à la fin du Moyen Âge, Cerf, coll. « Histoires/ Judaïsmes », 2000.
  • E. Voegelin, La nouvelle science du politique, trad. préface et notes par S. Courtine-Denamy, Seuil, coll. « L’ordre philosophique », 1999.
  • H. Jonas, Entre le néant et l’éternité, Belin, coll. « L’extrême contemporain », 1996, textes réunis, traduits et préfacés par S. Courtine-Denamy.
  • H. Arendt, Qu’est-ce que la politique?, Édité par U. Ludz, trad. de l'allemand et préfacé par S. Courtine-Denamy, Seuil, coll. « L’ordre philosophique », 1995/ « Points », Seuil 2001.
  • J. Katz, Juifs et Francs Maçons en Europe, 1723-1939,
    Cerf, coll. « Histoires/Judaïsmes », 1995 / Cerf, "Biblis" CNRS éditions, 2011..
  • J. Guttmann, Histoire des Philosophies juives, Gallimard, coll. « Bibliothèque de Philosophie », 1994.
  • H. Arendt, Auschwitz et Jérusalem, Tierce/Deux Temps, 1991/ Press Pocket, 1993.
  • E. Leites, La passion du bonheur, Cerf, coll. « Passages », 1989.
  • H. Arendt, La tradition cachée, Ch. Bourgois, coll. « Détroits », 1987/1993.

Articles

  • Bice Curiger « L’art comme manifeste du précairement vital »
    tr. de l’allemand, Discours d’actualité. Du « postmoderne » aux nouveaux horizons de la culture. Sous la direction de Christoph Riedweg, Librairie Droz, Genève, 2014, p. 23-45
  • Emil Angehrn « Entre nouveau réalisme et herméneutique »
    tr. de l’allemand, ibid. p. 75-86
  • Thomas Maissen « Revenir à la réalité ? Réflexions d’un historien »
    tr. de l’allemand, ibid. p. 101-108
  • Jacqueline Burckhardt « Architecture et art, perspectives d’une rencontre risquée »
    tr. de l’allemand, ibid. p. 185-210
  • Stanislaus von Moos « Entre l’ancien et le moderne. Le Corbusier et la ville »
    tr. de l'anglais, ibid. p. 225-238
  • Marco de Michelis « Les villes de Le Corbusier »
    tr. de l'italien, ibid. p. 239-244
  • Peter Sloterdijk« À propos de l’actualité. Note romaine sur la théorie des médias »
    tr. de l’allemand, ibid. p. 247-253
  • René Scheu « À propos de réalisme pur et dur. Faiblesse et liberté »
    tr. de l’allemand, ibid. p. 256-264
  • Hans Jonas, «Le syndrome gnostique, typologie de sa pensée, de son imaginaire et de son humeur», trad. de l'anglais par S. Courtine-Denamy, in Hans Jonas, Essais philosophiques. Du credo ancien à l'homme technologique, éd. par Damien Bazin et Olivier Depré, coordination scientifique et préface par Olivier Depré, Paris, Vrin, 2023, p. 339-353
  • Norbert Elias «Conflits de générations et célébrations nationales : analyse et perspectives », Culture & Conflits n°81-82 Printemps/Été 2011, « Le passage par la violence en politique ».
  • Amy Colin: « Étude des topoï ? », Avant-propos au livre de Koronéos, Fait divers, description d'un messie. Mythe (Ontologie IV), éd. Le grand souffle, coll. « Humanities for Human Rights », 2005.
  • L. Strauss, « Jérusalem et Athènes : Quelques Réflexions préliminaires », in L. Strauss-E. Voegelin, Correspondance1934-1964. Foi et philosophie politique, Paris, Librairie philosophique J. Vrin, 2004.
  • E. Voegelin, « Immortalité : Expérience et symbole », in L. Strauss-E. Voegelin, ibid.
  • Id., « L’Évangile et la culture », in L. Strauss-E. Voegelin,Correspondance 1934-1964. Foi et philosophie politique, ibid.
  • Id., « L’influence réciproque de la théologie et de la philosophie », ibid.
  • James L. Wiser, « Raison et Révélation en tant que quête et réponse : une comparaison entre E. Voegelin et L. Strauss »,ibid.
  • Hans Georg Gadamer, « Philosopher en opposition. Strauss et Voegelin sur la communication et la science », ibid.
  • Stanley Rosen, « Politique ou Transcendance ? Répondre à l’historicisme », ibid.
  • Timothy Fuller, « Philosophie, foi et la question du progrès »,ibid.
  • Ellis Sandoz, « Rationalisme médiéval ou philosophie mystique ? Réflexions sur la Correspondance Strauss-Voegelin », ibid.
  • Thomas L. Pangle, « La Science politique platonicienne chez Strauss et Voegelin », ibid.
  • David Walsh, « La tension entre Raison et révélation chez Strauss et Voegelin », ibid.
  • H. Arendt, «Le "Cas Eichmann" et les Allemands», "Ontologie et Politique", Paris, Tierce 1989 / Politique et Pensée, Paris, Payot, 1996 / « Quarto », Gallimard, 2002.
  • H. Arendt, «L’histoire juive revisitée», "Rue Descartes", n°4, Le théologico-politique, mai 1992.
  • Quentin Skinner, «Les idéaux républicains de liberté et de citoyenneté»,
    "Rue Descartes", n°3, Citoyenneté, démocratie, république, janvier 1992.
  • H. Arendt, «L’Aufklärung et la question juive», "Revue de Métaphysique et de Morale", n°3, 1985.
  • H. Arendt, «La responsabilité collective», ibid.
  • H. Arendt, G. Scholem, J. Maier, «La controverse autour d’Eichmann, suite» ibid.
  • W. Biemel, «Le professeur, le penseur, l’ami» "Cahiers de l’Herne" M. Heidegger, 1983.
  • J.M. Cameron, «Le grand code de l’art», "Esprit", 1982.
  • E. Kantorowitz, «La souveraineté de l’artiste. Note sur les maximes juridiques et les théories esthétiques de la Renaissance»,
    en collaboration avec J.F. Courtine "Poésie", n°18, 1981.
  • H. Arendt, «Seule demeure la langue maternelle», "Esprit", 1980.

Articles à paraître

  • Emilio Gentile « Avant et après Voegelin. Interprétations de la religion politique » ( à partir de l’italien ), communication à la journée d’études « Voegelin. Religion & Politique » (CEVIPOF, 2 décembre 2012), à paraître.